logoJean Nicolas Boulmier
Artiste Peintre Décorateur

Architecture d'intérieur

La Cave Historique Macán dans la Rioja

Cette Bodega dénommée MACÁN est sortie de terre il y a peu. Elle avait besoin d’une zone de stockage pour conserver chaque année une partie de ses millésimes (1000 bouteilles par ans). Mais comment constituer une cave historique avec une production commencée en 2009 ? Telle était la question pour ce tunnel en béton. L’idée a été de présenter et d’éclairer principalement les bouteilles en façade tout en laissant dans l’ombre les rangements très peu remplis voir pas du tout pour l’instant. J’ai proposé, d’après mes calculs, un concept de rangement pour un stockage d’environ 60 ans. Un effet « couloir » avec ses alternances au plafond de teinte noire (plafond phonique) et de chêne, rythmé d’éclairages suggère les successions de voûtes à l’infini des caves traditionnelles. Les jeux de miroirs amplifient les effets de perspectives très calculés pour accentuer les profondeurs. La réalisation parfaitement conforme à mes dessins, a été faite par les Ets Eusebio en Espagne.

MACÁN Bodega, Samaniego en Espagne

Plafond feuille

Voici un plafond qui complète l’esprit épuré et végétal du salon VIP. La surface permettait de recevoir une idée décorative forte et présente, sans écraser ni alourdir la pièce. L’idée a été de courber des « carrés de plafonds » et de leur donner un esprit de « feuille » en relation avec le présentoir à bouteilles façon « branchages ». Cette réalisation très technique en corian chauffé a nécessité une structure de deux plafonds l’un sur l’autre. D’apparence simple mais compliquée à mettre en œuvre, ce travail a été réalisé par les Ets Eusebio en Espagne.

MACÁN Bodega, Samaniego en Espagne

Bloc portes et murs de bureaux

Les accès sont constitués de blocs de béton à travers lesquels on accède aux bureaux. Le béton rappelle l’ensemble de la cave, le bois pour le chai à barrique et le verre pour la luminosité. Je souhaitais que ces blocs permettent l’inclinaison de toutes les baies vitrées des bureaux, mais l’architecte devait certainement trop vouloir changer ses plans et refusa !! Bien dommage puisque tous les bas de murs sont arrondis pour se raccorder avec les sols. Ils auraient été "l'introduction" de l'inclinaison générale. Chaque bureau est patiné ton clair mais possède un mur en planche de chêne façon tonneau séché, d’où les écarts entre chaque planche pour simuler le séchage et la rétractation du bois. Les poignées sont uniques et reprennent le chevauchement des cerclages en zinc rivetés des tonneaux. La réalisation a été faite par les Ets Eusebio en Espagne.

MACÁN Bodega, Samaniego en Espagne

Le monte-charge

Cet ascenseur très présent dans le volume grandiose de la cave pouvait apporter un élément décoratif très important. Par opposition au noir anthracite d’El Coffré, le blanc s’imposait. Avec un graphisme simplifié, je me suis inspiré des empilements de sarments et rameaux coupés pour cette hyper structure. Les éclairages, de préférence « fushia », rappellent le présentoir Piet Mondrian de l’entrée La réalisation a été faite par les Ets Eusebio en Espagne.

MACÁN Bodega, Samaniego en Espagne

D’esprit végétal et naturel façon « branchages », voici un présentoir qui maintient les bouteilles grâce aux rétrécissements des planches en chêne cintrées. L’idée était de proposer une structure contemporaine, épurée, d’apparence légère et surtout en relation avec la nature puisqu’une partie du présentoir se prolonge devant la baie vitrée et laisse voir le paysage derrière. Le but n’était pas de saturer en bouteilles ce salon VIP mais juste de rappeler aux visiteurs qu’ils sont dans le monde du vin. Cette réalisation très technique de multiplis de chêne, d’apparence simple mais compliquée à mettre en œuvre a été réalisée par les Ets Eusebio en Espagne.

MACÁN Bodega, Samaniego en Espagne

Meuble Tétris

Pour cette chambre aux boiseries moulurées, il m’a été demandé de réfléchir à un grand meuble rangement. L’étroitesse de cette chambre ne permettait pas, une fois un lit double installé, l’ouverture facile de portes et encore moins un accès aisé aux parties hautes du placard sans escabeau….. L’idée a été d’utiliser le principe de l’échelle de bibliothèque tout en inclinant l’ensemble du meuble pour éviter une emprise au sol de l’échelle trop importante. J’ai proposé une inclinaison du meuble identique celle de l’échelle pour gagner le maximum de place. Dans ce concept, les portes battantes sont impossibles à gérer. L’idée a été de laisser un caisson sans porte pour que les portes voisines puissent coulisser devant. Le meuble Tétris était né ! Les surfaces décoratives sont complexes, surtout les grandes herbes argentées sur des rehauts d’enduits en relief photoluminescents. D’après mes dessins, les miroirs de Gilles Chabrier (sculpteur sur verre) ont reçus un sablage arrière puis une argenture générale. Les patines prune et orange étaient indispensables pour rehausser et dynamiser cette chambre apparemment simple mais complexe en composition.

Route de Chambesy, Pregny en Suisse

Dessus de bar en papier de soie

En association avec Gilles Chabrier, voici l’encrage simultané de plusieurs couches de papier de soie pour décorer le dessus d’un bar de salon VIP. Les soies sont enserrées par collage UV entre chaque verre. A noter que je suis à l’origine du choix des matériaux et de l’ensemble du concept décoratif du salon : l’ilot central (bar), les patines murales, les tables, les niches, le coin salon y compris les tissus, les verres noirs derrière l’écran, etc…

EdR, Boulevard de Rothschild, Tel Aviv

Présentoir à bouteilles monumental

Voici la création d’un présentoir d’inspiration Piet Mondrian. La structure reprend l’architecture de ses tableaux et les couleurs primaires ont été remplacées par le bois, le métal et le verre (blanc). Le reste des cubes est sans fond ou en noir pour conserver l’esprit Mondrian. Les éclairages sont majoritairement en led blanche mais seuls les cubes à fond en verre blanc ont des leds de couleur fushia. La présentation des bouteilles est essentiellement composée des grands millésimes des familles associées. La réalisation a été faite par les Ets Eusebio en Espagne.

MACÁN Bodega, Samaniego en Espagne

Armand-Albert Rateau et Gunta Stölzl

Voici le bureau de direction de la fondation Césaré à Tel Aviv. J’ai proposé un ensemble décoratif reposant sur un mélange du décorateur français « Rateau » des années 1930 et de la tisserande « Gunta Stölzl », élève puis professeur à l’école du Bauhaus en Allemagne dans les mêmes années. On retrouvera dans les parements métalliques des incrustations (réalisées par Laurent Calvez en France) d’une partie des dessins du célèbre tapis de Gunta Stölzl, ainsi qu’une copie fidèle réalisée par les « Ets Diurne » à Paris de ce même tapis créé dans les années 1925 en Allemagne. L’agencement en wengé s’appuie sur la rigueur et les symétries tant respectées par le décorateur « Rateau ». Pour les façades de caissons en feuilles d’argent, je me suis inspiré des fameuses « laques d’argent » largement pratiquées dans les années 1930. A l’époque, on utilisait des acides pour faire blanchir les feuilles d’argent. Trop dangereux, et surtout avec les normes d’aujourd’hui, Je me suis contenté d’apposer un glacis blanchi mat pour reproduire en grand mes dessins.

104 Boulevard de Rothschild, Tel Aviv en Israël.

Rond de verre BAUHAUS

Pour la fondation CAESAREA, reprise du motif original du mouvement BAUHAUS avec une superposition de feuilles de verre collées aux UV. A été enserré des papiers de soie teintés par mes soins. Réalisation en partenariat avec Gilles Chabrier Sculpteur sur verre à la Bastille.

Tel Aviv en Israël

"Tapis" de mosaïques pour la Fondation CAESAREA
Après de nombreuses recherches locales, j’ai gardé pour ce projet certaines mosaïques qui me paraissaient donner une diversité et une complexité de motifs les plus variés possibles. Elles ont été réalisées par Gluska Père et fils d’après des moules originaux. Ils sont les seuls à continuer ce travail à la main sur Tel Aviv depuis 3 générations. Ils ont suivi à la lettre les couleurs que j’avais souhaitées ainsi que quatre nouvelles frises d’encadrement qu’il a fallu inventer faute de ne pouvoir les trouver. Un béton ciré sobre et contemporain met en valeur ces tapis de mosaïques.

Tel Aviv en Israël

Porte « Gunta Stölzl » pour la Fondation CAESAREA

La rénovation totale de ce bâtiment à Tel Aviv de style BAUHAUS, me poussa à utiliser des motifs crées au sein même de l’école du BAUHAUS en Allemagne, dans les années 1920/1930. Les travaux intéressants de la tisserande Gunta Stölzl, élève puis professeur dans cette école m’inspira. En reprenant l'un de ses dessins, j’ai demandé à Laurent Calvez, ciseleur sur métal, de créer un modèle en relief puis de le faire reproduire en fonderie. Gilles Chabrier, sculpteur sur verre, a prolongé les motifs sur les impostes au-dessus des portes. L’assemblage précis des incrustations de métal a été réalisé par les Ets SEQUOÏA en France.

Tel Aviv en Israël

Sanitaires « femmes »
D’après mes dessins, réalisation sur mesure du mobilier. Le plan de travail est un verre en trois épaisseurs collées et sculptées par sablage dessous. Les vasques ont été post formées à l’envers dans des fours, taillées, polies, sablées, retournées puis adaptées dans le plan de travail. Réalisation exceptionnelle réalisée par Gilles CHABRIER, sculpteur sur verre situé à la Bastille. Le reste du mobilier en wengé fut réalisé par les Ets Favre à Genève.

EdR, Rue de Hesse, GENEVE

Sanitaires « hommes »
D’après mes dessins, réalisation sur mesure du mobilier. Le plan de travail est un verre collé en trois épaisseurs dont la dernière fut « burinée » bande par bande avant collage. Le burinage consiste à écailler les bords du verre en le frappant avec un marteau et un burin au tungstène afin de faire une succession de « coquilles » dans le verre. Les vasques ont été post formées à l’envers dans des fours, taillées, polies, sablées, retournées puis adaptées dans le plan de travail. Réalisation exceptionnelle réalisée par Gilles CHABRIER, sculpteur sur verre situé à la Bastille. Le reste du mobilier en wengé fut réalisé par les Ets Favre à Genève.

EdR, Rue de Hesse, GENEVE

Portes d’entrée de Salons privés
D’après mes dessins, chaque porte indique le nom du salon gravé profondément. Les couleurs lumineuses blanche et bleu indiquent l’occupation ou non des salons afin d’en interdire l’entrée selon les besoins. Ces bandes de verre thermofusées ont reçu au dos des feuilles de métal posées façon « arrachée » pour servir de réflecteur. Cette prestation fut réalisée par Frédéric TROISIEME, vitrailliste. L’encadrement des portes est en wengé fortement « gougé » afin accrocher la lumière (Ets Marotte). L’ensemble de l’assemblage fut réalisé par les Ets Favre à Genève. Sur les murs, un enduit sablé en deux couches permet de révéler en creux les logos de l’établissement.

EdR, Rue de Hesse, GENEVE

Salon Château Clarke/Les Laurets
Une cloison en verre noir. Une idée faisant référence aux « fers » de château qui servaient à imprimer à chaud (pyrogravure) les dessus de caisses en bois. Chaque rectangle de verre représente un vin différent. Nous avons opté pour la technique du sablage par l’arrière du verre déjà pré-peint en noir. Une argenture a été posée dans tous les creux afin de mettre en valeur les reliefs vus par devant. Travail réalisé par Gilles CHABRIER, sculpteur sur verre situé à la Bastille.

EdR, Rue de Hesse, GENEVE

 Salon Colibris

D’après mes dessins, création de vitrines pour présenter une collection de 238 petits colibris datant pour certains de 1830. Il fallait tenir compte de l’hygrométrie, des UV, d’une température stable et d’un environnement non poussiéreux. J’ai travaillé avec le Muséum d’Histoire Naturelle de Paris et la société SEQUOÏA, agenceur scénographe spécialisé dans les expositions. Une alternance de chêne foncé et de chêne gougé blanchi représente des troncs d’arbre stylisé. Les fonds de vitrine sont en sable sur lesquels des cheminements de pattes d’oiseaux apparaissent.

EdR, Rue de Hesse, GENEVE

Bureau de directeur bancaire à Paris

Le design des bibliothèques, boiseries, cache-radiateurs, visioconférence, etc… a été créé par mes soins. Les vitrines cachent un fond de bureau triangulaire et redonnent un espace carré. L’astuce des trois vitrines coulissantes latéralement permet de cacher un écran de visioconférence et le passage vers des rangements utiles. Cette prestation a été exécutée d’après mes croquis par la menuiserie EMG située à Coignières en Ile de France. Seuls les fonds de vitrines ont été traités par mes soins en feuilles de métal posées façon «arraché» afin de révéler les patines rouges brossées sous-jacentes.

BPER, rue du faubourg Saint Honoré, Paris 8ème

Dessins de néons

Vu la superficie et la faible hauteur des plafonds, la création d’éclairages qui « meublent » sans éblouir et sans descendre trop bas était nécessaire. Seul le principe du « tube » permettait de projeter une lumière forte vers le bas sans aveugler. Il est assez aisé de « dessiner » avec des néons, et de créer des formes complexes avec un chalumeau. Virgile Grassard d’HOTLIGHT est néoniste et m’a aidé dans ce projet. Le verre noir donne un discret reflet de miroir, une profondeur et un effet de « trouée » au plafond tout en dédoublant le dessin des néons.

BPER, Rue de Hesse, Genève en Suisse

Retour vers le futur

D’inspiration plus futuriste que contemporaine, ce bureau de direction bancaire a pour intérêt d’associer la rudesse du métal à la douceur du papier de soie. Ces plaques d’acier qui intègrent la visioconférence et la bibliothèque ont été créées d’après mes dessins et traitées en patine canon de fusil. Sur les murs le papier de soie froissé a été écrasé et patiné. A noter qu’il n’y a pas d’angle de mur. Ils ont été remplacés par des arrondis qui viennent s’arrêter devant les cloisons de métal afin de donner plus de profondeur.

EDR, rue du faubourg Saint Honoré, Paris 8ème

Présentoir à bouteilles au Château Clarke

Dans des ateliers situés sur Mérignac, réalisation d’une patine canon de fusil » sur l’ensemble des pièces métalliques du présentoir à bouteilles qui a été ensuite monté dans la salle de dégustation du Château Clarke. Préalablement, une patine à l’identique du hall d’accueil a été réalisée sur toute la hauteur des murs (voir ci dessous). De plus, J’ai fait partie de l’équipe pour la conception du meuble en acier brut. Ma participation se situe uniquement au rehaussement jusqu’au plafond des poutres, à l’éclairage général par l’arrière et les tables lumineuses sur le plan de travail bas.

Château Clarke à Listrac

Jean-Nicolas BOULMIER
Artiste Peintre Décorateur
41 rue du Vieux Perray
91700 Sainte Geneviève des Bois
Tel : 01.69.04.64.42
Mob: 06.62.18.64.42
Vous souhaitez être tenu au courant de mes actualités? Inscrivez-vous ici!

captcha